Plantes vertes et escapades estivales

Lumière
En été, les plantes ont un grand besoin de luminosité, car c’est la période où elles sont en pleine croissance. Il faut savoir qu’une plante restant dans une obscurité totale plus d’une semaine risque de mourir.
En période estivale et de grosse chaleur, n’hésitez pas à regrouper toutes les plantes au même endroit dans une pièce fraîche avec une luminosité plutôt douce pour éviter les coups de chaleur. Le fait de les regrouper permettra aussi de garder une certaine humidité.

Eau
Le second besoin fondamental: l’eau ! Avant de penser aux différentes solutions d’arrosage n’oubliez pas que vous pourrez plus facilement récupérer une plante qui a subit un manque d’eau plutôt qu’une plante qui a subit un excès d’eau !
L’excès d’eau est souvent fatal pour les plantes. Le terreau imbibé ne permet plus à la plante de respirer et les racines finissent par pourrir ce qui est irrémédiable pour la plante.
Certaines plantes comme les cactus et succulentes vous pardonneront sans problème une absence prolongée, mais votre mignonne petite capillaire ou votre pilea risque de faire hara-kiri en absence d’eau pendants 2 semaines !
En hiver, période de repos végétatif pour les plantes, la plupart pourront subsister sans arrosage pendant 4 semaines, à condition que vous baissiez le chauffage.

Laissez les plantes en parfaite santé avant votre départ en vacances

Avant de les laisser livrées à elles-mêmes pendant vos vacances, bichonnez vos plantes d’intérieur afin qu’elles soient en pleine forme : elles résisteront mieux au stress qui les attend.

  • Quelques semaines avant votre départ, rempotez les plantes qui en ont besoin ou apportez un peu de terreau de rempotage neuf à la surface des pots.
  • Sur vos plantes sujettes aux pucerons, faites un traitement préventif en pulvérisant leur feuillage à l’eau savonneuse (savon noir).
  • Trois jours avant de partir tremper vos plantes (1/2 heure) dans une bassine pleine d’eau afin que la terre s’imbibe en profondeur.
  • Éliminez la poussière et toutes les feuilles jaunies ou qui ne sont pas en parfait état.
  • La veille ou le matin du départ, arrosez vos plantes avec une quantité normale d’eau

Mes plantes, mes potes, mes autres solutions

Soyons clair : la meilleure option pour partir l’esprit tranquille est de pouvoir compter sur une personne de confiance capable de passer au minimum une fois par semaine pour arroser, vaporiser et aérer la maison.
N’hésitez pas à donner le maximum d’informations et faites une feuille de route : temps et fréquences d’arrosage, vaporisation… (garnissez le frigo de boissons fraîches… pour la personne!)

  •  soit vous faites un plan de l’intérieur sur lequel vous indiquez chaque emplacement pour éviter d’oublier la plante que vous avez mise en haut de l’étagère dans la cuisine
  • soit vous les regroupez au même endroit dans une pièce fraîche avec une luminosité plutôt douce pour éviter les coups de chaleur. Le fait de les regrouper permettra aussi de garder une certaine humidité et cela permet que aucune ne soit oubliée !

En cette période de grosses chaleurs,  vous pouvez aider à augmenter l’hygrométrie de la pièce en plaçant à proximité des récipients remplis d’eau (sans mettre les plantes dedans). L’évaporation sera bénéfique pour créer une ambiance tropicale. 
.
Quand les potes en ont ras le pot: Baby-sitter spéciale plantes vertes !
Si, malheureusement, personne n’est disponible dans votre entourage, pas de panique, plusieurs solutions possibles s’offrent à vous: 

  • Des échanges de logement s’organisent notamment quand on a un animal de compagnie qu’on ne peut emmener avec soi. Pourquoi pas faire de même pour garder des plantes !
  • Plant sitting: trouver le service de plant sitting le plus proche de chez vous !

Et sinon… 

Sortir les plantes vertes dans le jardin

Pour une personne qui possède un jardin, la solution pour sauver ses plantes pendant les vacances est de sortir les plantes d’intérieur à l’extérieur. 
Elles profiteront ainsi de bonnes conditions de luminosité et l’humidité de l’air suffira à leur survie.
A noter : vous devrez veiller à choisir un coin ombragé car les plantes vertes ne supportent pas le plein soleil.
Mais attention, en période de canicule, les nuits ne sont pas forcément fraîches et humide ! Et les températures peuvent grimper, grimper, grimper… 


Baignoire ou bassine

Au risque de faire pourrir leurs racines, ne placez surtout pas vos plantes dans une baignoire ou une bassine remplie d’un peu d’eau !

Les cactus eux, sont privé de baignoires même avec une bouée !

  • Par contre, après avoir rempli la baignoire (si la salle de bain possède une fenêtre pour l’accès à la lumière) ou la bassine de quelques centimètres d’eau, placez-y des serviettes de toilette en quantité suffisante pour qu’elles absorbent toute l’eau et soient bien imbibées.
  • Déposez vos plantes (sans soucoupes) sur ce lit humide.

L’arrosage automatique

Optez pour un système simple d’utilisation et programmable. 
Il suffit alors de programmer sa fréquence et son temps d’arrosage, plonger la pompe dans une réserve d’eau (seau,bac…), puis plantez les tuyaux dans vos pots et le tour est joué !  Gros avantage, si vous avez beaucoup de plantes, certains systèmes d’irrigation peuvent arroser jusqu’à dix plantes.

Goutte après goutte
Choisir un goutte à goutte pratique et rapide à mettre en place qui s’installe très facilement dans les pots grâce à un cône en céramique microporeuse et permet d’arroser par capillarité.
Il suffit juste de visser une bouteille en plastique remplie d’eau sur le cône et de le planter dans le terreau.
Il existe plusieurs tailles de cônes suivant le diamètre de votre pot et fonctionne grâce à son bouchon universel avec de nombreuses bouteilles plastique de 50CL à 5L.

Les Oyas
Les Oyas sont des pots en céramique micro-poreuse que l’on enterre prés des plantes et que l’on remplit d’eau. Elles laissent échapper progressivement l’humidité nécessaire : Les plantes absorbent l’eau dont elles ont besoin (Economie d’eau très importante (50 à 70 %) –  Apport en eau 3 x moins fréquent –  Pas de stress hydrique). La version pour les plantes d’intérieur peuvent proposer un arrosage d’une semaine.  http://www.oyas-environnement.com/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.